Comment stimuler intellectuellement mon ado à haut potentiel ?

Votre enfant est haut potentiel et vous avez des difficultés pour l'occuper au quotidien ? Pas de panique on vous partage des idées pour stimuler intellectuellement votre ado.

Comment stimuler intellectuellement mon ado à haut potentiel ?

Votre enfant est surdoué ? haut potentiel intellectuel ? A l’école ou à la maison, il peut vite s’ennuyer et comme il n’a pas les mêmes centres d’intérêt qu’un autre enfant, vous avez des difficultés pour l’occuper ? 

Pas de panique, on vous donne des clés dans cet article pour vous aider à le stimuler intellectuellement, l’occuper et l’accompagner dans son parcours scolaire. 

Comment savoir si mon ado’ est haut potentiel ? 

Les hauts potentiels représentent environ 2% de la population française. D’un point de vue scientifique, on considère qu’une personne est haut potentiel à partir de 130 de QI. Être haut potentiel intellectuel n’est pas qu’une question d’intelligence générale. Il existe une multitude de potentiels et différentes formes d’intelligence.

Autrement dit ce n’est pas parce que votre enfant est surdoué qu’il va automatiquement avoir de bonnes notes et réussir à l’école. C’est bien plus complexe que ça, le fonctionnement cognitif d’un enfant haut potentiel est différent des autres et vous devez apprendre à le comprendre pour l’accompagner. 

De nombreux enfants sont diagnostiqués haut potentiel, zèbre ou surdoué (il existe de nombreuses appellations). Tout d’abord il faut préciser que ce n’est pas une maladie mais juste le signe d’aptitudes intellectuelles supérieures à la moyenne. 

Pour en être sûr, vous pouvez faire passer des tests à votre enfant directement chez un psychologue. C’est en fonction des résultats qu’il déterminera si votre adolescent est haut potentiel ou non. 

Avant d’arriver aux tests, des signes sont repérables au quotidien pour vous mettre la puce à l’oreille. 

Généralement les enfants à haut potentiel manquent de confiance en eux, ils sont timides et n’interagissent pas avec les autres enfants de manière spontanée. 

Ils ont des passions différentes que celles des jeux plus classiques, ils sont curieux et s’intéressent à des sujets variés. Leur activité cérébrale prend beaucoup de place dans leur vie, certains sont également hypersensibles.

Leur capacité intellectuelle et leur mode de réflexion font qu’ils ont tendance à s’ennuyer à l’école, certains sont même en décrochage scolaire. Ils se sentent à part, dans leur bulle et éprouvent des difficultés pour s’intégrer dans le modèle scolaire classique et avec leurs camarades.

Cette liste n’est pas exhaustive, chaque enfant est différent et n’exprime pas sa personnalité de la même manière qu’un autre. Ce n’est pas parce que votre enfant rentre dans ces descriptions qu’il est automatiquement surdoué. Si vous avez un doute sur le sujet, prenez rendez-vous pour lui faire passer des tests et obtenir la réponse. 

Comment stimuler mon adolescent haut potentiel ? 

Déjà en temps normal ce n’est pas simple de trouver des distractions pour occuper son enfant alors si mon enfant est haut potentiel comment faire ? 

Chaque enfant à ses particularités mais on observe souvent que les enfants surdoués ont tendance à s’ennuyer rapidement. Leur système de pensée est différent, ils adoptent une pensée dite en “arborescence”, c’est une caractéristique spécifique des hauts potentiels intellectuels. C’est un système qui repose sur les associations d’idées comme pour les cartes mentales. Ils ont tendance à toujours se poser des questions (ce qui peut-être aussi une cause de stress car ils n’arrêtent jamais de penser).

Sachez qu’à la maison, vous pouvez l’aider à canaliser ses pensées en le stimulant intellectuellement. 

Trouver avec lui une activité extra-scolaire qui le passionne

Lorsqu’un sujet le passionne, un enfant haut potentiel s’y plonge à 100%. Il a besoin de se sentir stimulé intellectuellement, de faire des recherches, de résoudre des mystères pour comprendre.

Restez à l’écoute de ses besoins actuels (il peut changer d’avis rapidement). 

Par exemple, votre enfant peut se passionner pour un sport, une activité artistique, la visite de musée…

Encouragez-le à vivre ses passions pour le voir s’épanouir dans sa soif d’apprentissage. Attention tout de même, si votre enfant s’enferme dans une activité toute la journée, pensez à faire appel à un professionnel pour vérifier que cette attitude ne cache pas un mal être plus profond.

Le yoga ou les sports doux sont de très bons moyens de canaliser cette énergie débordante et de les aider à se sentir bien, à arrêter de penser. Il existe des cours spécialisés pour les enfants, n’hésitez pas à vous renseigner autour de chez vous.

Fixer des objectifs atteignables

Un enfant haut potentiel est souvent perfectionniste et cela peut tourner à l’obsession. Lorsqu’il se lance dans une nouvelle activité, il se fixe des objectifs très ambitieux. Parfois ces objectifs sont inatteignables et votre enfant va mal vivre le fait de ne pas réussir comme il l’avait prévu. 

En communiquant avec lui sur ces sujets, vous lui apprenez à relativiser et rationaliser ce qu’est un objectif. Fixez-en à court terme pour qu’il soit fier et qu’il puisse mesurer sa réussite. 

Lui faire découvrir la nature

Les enfants surdoués ont soif d’apprentissage mais pas que, ils sont souvent sensibles à l’art et à la nature. Ils se sentent particulièrement bien au contact des animaux ou en observation de ce qui les entoure dehors. 

Vous pouvez prévoir des moments de balade en extérieur ou des activités extérieures pour lui faire garder ce contact avec la nature.

Le rapport à l’école quand on est haut potentiel

En tant que parent, vous vous demandez peut-être si le programme scolaire correspond à votre enfant, s’ il va réussir à exploiter à 100% son potentiel, si c’est adapté.

On entend beaucoup de choses à ce sujet et il n’y pas de vérités universelles car chaque enfant est différent. 

On peut facilement penser qu’un enfant surdoué sera forcément le premier de la classe car dans la pensée collective, il est “plus” intelligent que la moyenne.

Ce n’est pas le cas pour tous, leur système de pensées peut devenir un handicap dans leur quotidien et dans leur parcours scolaire : ennui, sentiment de décalage, manque d’intérêt, sujets trop simples ou pas assez creusés à leurs yeux. 

Il existe pleins de raisons qui font que certains d’entre eux ne se sentent pas bien à l’école et finissent par décrocher. 

Comment éviter cette situation ? 

Rester en contact régulier avec l’équipe éducative 

En discutant régulièrement avec ses professeurs, vous pouvez faire un état des lieux de son comportement en classe. Certains vont sauter des classes, ce qui va leur permettre de toujours rester dans une dynamique d’apprentissage et leur éviter l’ennui. 

Si votre enfant manifeste un besoin de suivi plus important, il existe aujourd’hui des  programmes personnalisés de réussite éducative qui peuvent être mis en place avec votre consentement. Vous pouvez vous renseigner auprès de l’établissement scolaire de votre enfant. 

Vous pouvez également le faire suivre par un professionnel de santé qui sera à son écoute et pourra déceler certains signes et vous aiguiller dans vos décisions. 

Communiquer avec votre enfant

Si votre enfant passe des tests et est diagnostiqué haut potentiel, il sera au courant de ses capacités hors normes. Sachez que s’il rencontre des difficultés scolaires, cela peut profondément le perturber car il ne va pas comprendre pourquoi son intelligence ne lui permet pas d’obtenir de bons résultats. Il va remettre en question son intégration, l’utilité de l’école pour lui. Le risque est qu’il finisse par se renfermer sur lui-même et développer un mal être. 

Pensez à bien expliquer à votre enfant ses particularités, à lui répéter que ce n’est pas parce qu’il éprouve des difficultés scolaires qu’il va perdre ses capacités. 

Comme pour chaque enfant, un enfant haut potentiel a besoin d’être compris pour l’aider à grandir et se développer. Même si cela est nouveau pour vous, sachez qu’il existe aujourd’hui de nombreux professionnels en capacité de vous accompagner dans votre quotidien. N’hésitez pas à faire appel à eux pour vous aider.

Une nouvelle manière de faire aimer l’école à votre ado

En ce moment, profitez gratuitement du chapitre complet sur les fractions (niveau 6e) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres articles

Méthodologie

4 méthodes pour apprendre facilement les maths

On constate que de plus en plus d’adolescents rencontrent des difficultés à apprendre les mathématiques au collège.
Pour les aider dans leur apprentissage de nouvelles méthodes complètent le programme scolaire et leur permettent d’apprendre d’une manière plus ludique.

Lire
mon ado n'arrive pas à se concentrer
Méthodologie

Améliorer la concentration chez l’adolescent

On observe aujourd’hui que le temps de concentration de nos enfants est de moins en moins important. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène : l’addiction aux écrans, aux smartphones, un planning quotidien surchargé ou encore un sommeil trop léger.

Lire